Historique Château du Crest

L’antique Château du Crest a été construit vers l’an 1220. Fière maison forte avec fossés, pont-levis et murs crénelés percés de meurtrières, elle appartient successivement aux seigneurs de Compeys (Compois) puis aux Rovorée.

Au début du XVIe siècle, Jacques de Savoie, abbé d’Entremont et «ami» de la Dame du Crest, Louise Blonay-Rovorée, fait du Château un foyer de conspiration contre Genève. En raison de luttes endémiques opposant Genève à la Savoie, le Crest est démantelé en 1590 par ordre de la Seigneurie craignant de voir s’y installer une garnison savoyarde à proximité de Genève.

Le Manoir va renaître de ses ruines en 1624 grâce à Théodore Agrippa d’Aubigné à la fois homme de guerre, poète baroque et écrivain controversiste. Il se réfugie à Genève après avoir été condamné à mort en France.

Au décès d’Agrippa d’Aubigné, le Crest est vendu le 11 avril 1637 au noble Jacques Micheli. Dès lors, dix générations de Micheli se sont succédées et ont œuvré au développement du Domaine agricole et viticole. Depuis 1995, le Château continue à abriter la famille Micheli qui le gère par l’intermédiaire de la Fondation Micheli-du-Crest.

 

Visualiser la vidéo du Domaine